Domaine des Tourelles


Entrata Domaine des TourellesUne histoire Made in France

Lorsque le français François-Eugène Brun posa la première pierre du Domaine des Tourelles à Chtaura en 1868, il ne savait pas encore qu’il venait d’écrire les premières lignes de l’histoire moderne des vins libanais. Originaire de Chézery dans l’Ain, il fut embauché par la compagnie ottomane en charge de la construction de la route Beyrouth-Damas. Une fois au Liban, il décida de s’installer dans la plaine de la Bekaa et de construire le Domaine des Tourelles, pour y produire des vins et spiritueux. C’était la première cave commerciale de l’histoire moderne du Liban.  

La réputation du Domaine ne cessa ensuite de croître au fur et à mesure des médailles récoltées lors des plus prestigieuses compétitions internationales de vin. Son descendant Pierre Louis Brun (troisième génération) a perpétué l’activité familiale jusqu’à sa mort en 2000.

Le Domaine des Tourelles a alors été racheté par deux libanais, Nayla Kanaan Issa-el-Khoury et Elie F. Issa., qui préservent les règles des lieux créées il y a plus de 100 ans. «Pierre Brun était une relation familiale. Mon enfance est indissociable du domaine. Nous y passions notre temps libre à jouer dans l’odeur de l’anis qui imprègne encore aujourd’hui les murs de la cave. Mon père aidait Pierre Brun dans son affaire. Reprendre le domaine s’est imposé pour nous comme une évidence*», explique Fawzi Issa, nouvel œnologue du Domaine des Tourelles depuis 2009.

Comme gage de cette fidélité à la tradition des lieux, le Financial Times a élu le Domaine des Tourelles la cave “la plus séduisante” du Liban. Aujourd’hui présents dans plus de 10 pays à travers le monde, Domaine de Tourelles fait désormais partie intégrante de cette histoire libanaise riche de succès et de mystères.

Cantina Domaine des Tourelles

 

Oenologo Faouzi Issa Domaine des Tourelles

Les vignes

Plantées sur des terres graveleuses, à majorité argileuse, les vignes principales se situent tout autour de la bastide domaniale dont les tourelles crénelées ont inspiré le nom du domaine. Le domaine des Tourelles loue par ailleurs près de la moitié de ses terrains, dans la Békaa-Ouest, autour du village de Kefraya.

Si l’arak Brun demeure une référence, les nouveaux propriétaires ont largement développé et monté en gamme l’offre des vins. En 2000, l’arak représentait 80% de la production. Aujourd’hui, seulement 50%.

Les nouveaux propriétaires affirment vouloir rester fidèles à l’esprit de cette vieille maison.

« On est dans l’artisanat, au sens noble du terme avec des micro-cuvées de luxe produites à partir de nos meilleures parcelles. On réalise ainsi peu de bouteilles de notre syrah du Liban qui est élaborée à partir de vieilles vignes ».Ce qui explique que le prix de vente soit l’un des plus élevés du marché. Un choix que Fawzi Issa assume: il souhaite que cette belle bédouine au sang d’encre figure parmi les meilleurs syrahs du monde*.

* Extrait du guide Zawaq 2012

Terroir Domaine des Tourelles

 

Syrah Domaine des Tourelles