Le Liban Parfait


Ce Vin est une invitation au voyage, un voyage différent qui nous mène au Liban. Un Liban loin des clichés. D’ailleurs, les opinions sont relatives, rien n’est véritablement ce qu’il nous apparait. Le Liban de la guerre civile et de contrastes appartient désormais au passé, ce pays est aujourd’hui en mesure de nous surprendre.

J’ai décidé de vous raconter le pays du Cèdre à travers un voyage sensoriel dans l’univers du vin, de vous donner une nouvelle clé de lecture pour comprendre le mélange culturel et l’histoire millénaire du Moyen-Orient d’où sont puisées les origines de l’Occident.
Phéniciens, Grecs, Romains, Turques, Français, toutes des populations qui se sont succédées sur ce territoire laissant en héritage, dans chaque ville libanaise, la merveilleuse mosaïque humaine d’aujourd’hui.
La cohabitation religieuse, mais aussi les particularités culturelles des différentes communautés, font de ce pays un lieu riche de précieux contrastes qui tissent chaque jour une nouvelle toile au dessin différent.
Le vin est pour certains un symbole de culture et de civilisation, pour d’autres une passion, pour d’autres encore un investissement économique, et pour d’autres enfin, un acte de résistance.

Raconter le Liban à travers le prisme du vin, c’est l’expliquer grâce à une symbolique et un imaginaire auxquels peuvent s’identifier les Occidentaux. La flamboyante ville de Beyrouth est comme l’arbre de la vie, une source inépuisable d’énergie, renaissant toujours de ses cendres, nouvelle et intense.
Le bruit du train d’atterrissage qui s’ouvre, les immeubles modernes de la ville dessinant l’horizon, les zones résidentielles comme des tâches blanches agrippées aux pentes du Mont Liban, la Mer Méditerranée… Dès l’atterrissage à l’aéroport Rafic Hariri de Beyrouth, un agréable frisson vous envahit, vous laissant contempler dans une extase parfaite la lumière qui se reflète depuis chaque angle visible de la ville. Les quartiers commencent à se dessiner, tous différents, comme les fragments d’une mosaïque formant une fresque somptueuse.
Le vin est l’un de ces fragments.

Une petite fenêtre sur le Liban à travers laquelle je souhaite vous
raconter, avec des images et quelques paroles, une histoire de parfaite communion entre l’Orient et l’Occident, entre tradition et modernité, entre religions et superstitions, entre haine et amour, entre guerre et paix.

Le Liban Parfait